PPCR-Niger - projet de développement de l'information et de la prospective climatiques PDIPC


Aperçu

  • Référence: P-NE-CZ0-001
  • Date d’approbation: 24/09/2012
  • Date de début: 17/12/2013
  • Date d'évaluation: 01/07/2011
  • Statut: En coursOnGo
  • Agence d'implémentation: MINISTERE DE L 'ECONOMIE ET DES FINANCES
  • Emplacement: NIGER

Description

Le projet de développement et de la prospective climatique au Niger visera la mise en œuvre de la sous composante 1.2 du PSRC et permettra aux décideurs, organisations et populations exposées aux risques climatiques d'obtenir des informations et produits appropriés et utilisables basés sur l'amélioration du système national d'observation du climat, les résultats de la recherche et l'optimisation des sorties de modèles et procéder par la même au renforcement du dispositif national d'alerte précoce.

Il est articulé autour de quatre composantes:

(i) Acquisition de données climatiques et mise en place des réseaux d'observations météorologiques et climatiques: cette composante vise à rendre disponibles et à diffuser sous forme utilisable les informations et produits climatiques aux acteurs de développement et communautés rurales. Elle consiste à mettre place un réseau dense et moderne pour l'observation et le suivi du temps et de la variabilité du climat, ainsi qu'une banque de données climatiques et performante pour l'observation et le suivi de la variabilité du climat. Ces activités visent à faciliter l'accès des acteurs de développement et communautés locales aux prévisions climatiques et aux alertes météorologiques.

(ii) Appui à la recherche en matière de modélisation et évaluation de la vulnérabilité: cette composante vise à développer des scénarios climatiques adaptés aux niveaux national et local, à promouvoir la recherche afin de réduire les incertitudes associées aux sorties des modèles utilisés pour l'évaluation de la vulnérabilité.

(iii) Mise en place d'un Dispositif d'Alerte Précoce sur les changements climatiques: cette composante vise la création d'un dispositif efficace permettant de communiquer aux acteurs de développement et aux communautés des informations leur permettant de prendre des décisions et d'adopter des mesures en connaissance de cause, suffisamment tôt et de façon appropriée, afin de réduire les risques de dommages corporels ou matériels, de pertes en vies humaines, d'atteintes à l'environnement et de destruction des moyens de subsistance.

iv) Gestion et Coordination du projet: cette composante vise à assurer une gestion efficace de l'ensemble des activités du projet à les coordonner avec les autres projets et actions entreprises dans le cadre du Programme Stratégique du PPCR-Niger


Objectifs

L'objectif global du projet est de générer et diffuser l'information et les produits climatiques et améliorer le dispositif d'alerte précoce en vue d'accroître la résilience climatique des populations les plus vulnérables du Niger.

Quant aux objectifs spécifiques, Il est attendu que la mise en œuvre du projet permettra de: 1. Améliorer les projections climatiques; 2. Renforcer les capacités dans le domaine de la modélisation du climat 3. Valoriser les prévisions climatiques saisonnières et leur application dans les secteurs économiques clés du pays. 4. Contribuer à la sécurité et à l'autosuffisance alimentaire par la prise en compte des informations météorologiques et climatologiques. 5. Diminuer les impacts des phénomènes extrêmes associés à la variabilité et aux changements climatiques.


Justificatif

Le Niger est un pays sahélien. Les contraintes climatiques y constituent une préoccupation majeure pour le développement socio-économique. En effet, le Niger est caractérisé par une forte variabilité aussi bien spatiale que temporelle des paramètres climatiques, notamment des précipitations. Cette situation a entraîné récemment des déficits pluviométriques récurrents se traduisant par des sécheresses. Au cours des quarante dernières années, le Niger a connu sept épisodes de sécheresses dont les conséquences sur les productions agropastorales, la sécurité alimentaire, et la vie socioéconomique ont été dramatiques. Ces sécheresses combinées aux actions anthropiques, conduisent progressivement à la désertification et à la dégradation presque irréversible des terres agricoles et des ressources pastorales.

Cette situation rend le Niger particulièrement vulnérable aux changements et à la variabilité climatiques. Il est devenu impérieux que la problématique des changements climatiques soit prise en compte dans le processus de planification et de développement socio-économique du pays afin d'y prévoir des mesures d'adaptation adéquates et construire une résilience aux changements climatiques. Les mesures d'adaptation et de résilience doivent être construites sur une bonne maîtrise de la compréhension du climat et de son évolution, ainsi que sur une fine compréhension de ses conséquences sur les principaux secteurs de production et sur la vie socioéconomique.

Pour faire face à cette variabilité climatique naturelle ainsi que celle causée par les changements climatiques, le Niger devrait se doter de capacités nécessaires de prévision météorologique et de prospective climatique et de prévention.


Bénéfices

La promotion de la résilience exige de dépasser les seules considérations des aléas et évènements extrêmes pour aller vers l'identification, l'évaluation et la hiérarchisation des vulnérabilités face à des aspects bien précis des changements climatiques. Le projet permettra de développer la capacité d'anticiper et de faire face en mettant en œuvre des mesures d'adaptation pratiques, efficaces et hautement prioritaires. Ces mesures viseront la production de données climatologiques fiables pouvant donner naissance à des produits utiles pour les intéressés qui pourront s'en servir pour élaborer des stratégies et plans d'adaptation.

Le projet développera également des informations météorologiques pour la mise en œuvre d'un régime d'assurance couvrant les risques climatiques pour les agriculteurs, et une plate-forme qui peut être utilisé pour une vaste gamme d'applications

Au niveau du dispositif national d'alerte précoce, la valeur ajoutée du projet sera l'intégration de la dimension des changements climatiques dans le système actuel permettent ainsi une évaluation et une gestion constantes des risques liés au climat avec pour but final la protection des personnes et biens.


Contacts clés

CHEIKH ABDALLAHI Cheibany Moustapha - RDGW2


Coûts

Source Montant
Co-financierUSD 8.420.834
DeltaUSD 46
TotalUSD 8.420.880
You are currently offline. Some pages or content may fail to load.