Les Assemblées annuelles 2019 du Groupe de la Banque africaine de développement se tiendront du 11 au 14 juin 2019 à Malabo, en République de Guinée équatoriale. En savoir plus

Projet d’appui à la reconstruction des marchés et aux commerçants de Kara et de Lomé


Aperçu

  • Référence: P-TG-I00-004
  • Date d’approbation: 22/01/2014
  • Date de début: 03/06/2014
  • Date d'évaluation: 18/07/2013
  • Statut: En coursOnGo
  • Agence d'implémentation: Ministère du Commerce et de la Promotion Direction de la Promotion du Secteur P
  • Emplacement: KARA ET LOME

Description

Le projet comprendra les trois composantes suivantes:

(i) Assistance aux commerçants;

(ii) Contribution à la réalisation des marchés; et

(iii) Gestion du projet.

La composante I consistera à aider les commerçants victimes des incendies à consolider la reprise de leurs activités. Elle complétera les aides déjà octroyées par le Gouvernement, les facilités d'approvisionnement en marchandises déjà offertes par certains grossistes locaux à leurs clients, et les facilités déjà octroyées par les banques et établissements de micro finance à leurs clients pour le remboursement de leurs crédits.

La composante II consistera à apporter un appui aux initiatives du Gouvernement en vue de la réalisation de nouveaux marchés à Kara et Lomé. Le Gouvernement est en train d'aménager des sites provisoires de réinstallation des commerçants à Kara et Lomé. Les travaux, financés par le Gouvernement, ont déjà été lancés et sont en cours. Parallèlement, le Gouvernement prépare la réalisation des travaux pour les nouveaux marchés. L'appui de la Banque complétera les financements du Gouvernement et de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) pour la réalisation des études techniques et architecturales des nouveaux marchés. Le Gouvernement cherchera, par la suite, les financements nécessaires à la réalisation des travaux des nouveaux marchés, sur la base des résultats des études techniques et architecturales.

La composante III concernera la gestion du projet. Les activités du projet seront confiées à une équipe expérimentée dans la gestion des projets et familiarisée avec les règles et procédures de la Banque en matière d'acquisitions et en matière de décaissements, ou qui sera formée à l'utilisation de ces règles. Parmi les structures rencontrées, la mission a identifié la Chambre de commerce et d'industrie du Togo (CCIT) comme organe d'exécution du projet. La mission d'évaluation du projet approfondira l'examen des capacités de la CCIT et les possibilités de renforcement de cette structure.


Objectifs

L'objectif du projet est d'appuyer les efforts du Gouvernement pour faire face aux conséquences des incendies des marchés centraux de Kara et Lomé. Les objectifs spécifiques du projet sont:

(i) assister les commerçants pour la relance de leurs activités et le renforcement de leurs capacités; et

(ii) contribuer à la réalisation des travaux des nouveaux marchés de Kara et Lomé.


Justificatif

Les incendies des marchés de Kara et Lomé ont durement affecté l'activité économique du pays et la situation des commerçants. L'intervention de la Banque est justifiée par les raisons suivantes:

(i) l'objectif stratégique de la Banque est la lutte contre la pauvreté. Or, les principales victimes des incendies sont des personnes vulnérables et les pertes subies dans les incendies ainsi que l'arrêt de leurs activités commerciales sont susceptibles d'aggraver leur niveau de pauvreté et favoriser leur exclusion sociale;

(ii) le pays n'a pas les moyens financiers pour faire face aux conséquences de ces sinistres. Or, les commerçants sinistrés sont aujourd'hui sans activités et dans l'impossibilité de faire face à leurs engagements auprès des banques, des établissements de micro crédit (EMF) et de leurs fournisseurs. Les nombreux emplois indirects qui dépendent de leurs activités sont ménacés. Ces commerçants ont donc besoin d'être assistés.

Le projet est conforme au DSP 2011 -2015 de la Banque pour le Togo dont l'objectif est la recherche d'une croissance économique plus forte et créatrice d'emplois. Il est particulièrement conforme au pilier I du DSP qui vise le développement des infrastructures économiques capables de connecter efficacement les zones économiques à l'intérieur du Togo, et l'économie togolaise à l'espace économique régional. Le projet est également conforme à la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l'emploi (SCAPE) du Gouvernement, qui couvre la période de 2013 à 2017. Il entre dans le cadre des axe 1 et 3 de la SCAPE, qui visent respectivement la promotion des PME/PMI notamment dans le commerce et le développement du capital humain, la protection sociale et l'emploi.


Bénéfices

Les principaux avantages du projet sont: ¤Le developpement du secteur privé local; ¤Le soutien aux activités économiques des femmes; ¤L'appui à l'emploi.


Contacts clés

AMOUZOUVI Kokou - RDGW2


Coûts

Source Montant
FADUAC 3.580.000
FAPAUAC 477.785
GovernementUAC 9.955.530
Co-financierUAC 534.942
TotalUAC 14.548.257
You are currently offline. Some pages or content may fail to load.