Les Assemblées annuelles 2019 du Groupe de la Banque africaine de développement se tiendront du 11 au 14 juin 2019 à Malabo, en République de Guinée équatoriale. En savoir plus

PROJET DE VALORISATION DES PI A TRAVERS LE DEVELOPPEMENT DES CHAINES DE VALEUR AGRICOLES


Aperçu

  • Référence: P-TN-AAB-001
  • Date d’approbation: 25/10/2017
  • Date de début: 12/07/2018
  • Date d'évaluation: 30/06/2017
  • Statut: En coursOnGo
  • Agence d'implémentation: COMMISSARIAT REGIONNAL AU DEVELOPPEMENT
  • Emplacement: LES REGIONS DU CENTRE

Description

Composante 1 - Appui à l'amélioration de la productivité agricole:

(i) Promotion et développement des chaînes de valeur (olive, pommes, blé, tomate) à travers la création de plateformes de concertation et de partenariat entre les différents acteurs des principales chaines de valeur;

(ii) appui technique pour l'amélioration des rendements;

(iii) renforcement des capacités de 20 GDA pour une gestion efficace de l'eau et des infrastructures d'irrigation; et

(iv) réhabilitation/extension de périmètres irrigués sur 9.000 ha, et utilisation de matériel d'économie d'eau.

Composante 2 - Facilitation de la commercialisation:

(i) Appui aux bénéficiaires pour la création et le renforcement des capacités de sociétés mutuelles de services (SMSA) capables de gérer l'approvisionnement en intrants et la commercialisation des produits;

(ii) Appui à l'amélioration de l'approvisionnement en intrants et à l'accès aux services et organisation de la commercialisation groupée des produits;

(iii) Appui à des SMSA notamment féminines pour la transformation et la commercialisation de produits agricoles;

(iv) Aménagement de 50 km pistes agricoles.

Composante 3 - Coordination et gestion du projet:

(i) Elaboration de Plans de Travail et Budgets Annuels, rapports d'avancement;

(ii) Suivi de l'exécution du projet et suivi de la mise en œuvre du PGES;

(iii) Suivi des effets et de l'impact du projet;

(iv) Gestion administrative, comptable et financière du projet;

(v) Acquisition des biens, travaux et services du Projet;

(vi) Audits annuels.


Objectifs

L'objectif visé par le Projet de valorisation des périmètres irrigués est de contribuer à diminuer la pauvreté et à améliorer les conditions de vie et la sécurité alimentaire des populations des Gouvernorats de Kairouan, Kasserine et Sidi Bouzid à travers l'intensification des productions agricoles, l'amélioration durable des rendements et de l'accès aux marchés et une meilleure valorisation des produits agricoles à travers l'appui à l'organisation des principales filières de production agricole.


Justificatif

Les disparités régionales sont encore fortes entre les régions du littoral et les régions de l'intérieur du pays. L'Indice de développement régional (IDR), mesuré en 2015, varie entre 0.218 (pour Jendouba) à 0.769 (pour Tunis). L'amplitude entre ces deux extrêmes (0,551) traduit cette disparité régionale. Le plan de développement (2016-2020) ambitionne de "Concrétiser les ambitions des régions " (4ème axe du plan) et la " discrimination positive " en faveur des régions les moins avancées économiquement a été l'un des principes directeur des travaux de préparation de ce plan. Les trois régions concernées par le Projet de valorisation des périmètres irrigués (PV-PI), à savoir Kairouan (IDR, 0.237), Kasserine (IDR, 0.227) et Sidi Bouzid (IDR, 0.261) font partie des régions les moins favorisées du pays. Le PV-PI est par conséquent conforme aux orientations du plan de développement 2016-2020.

Le DSP (2017-2021) de la Banque vient appuyer Plan de développement économique et social 2016-2020 du Gouvernement tunisien. Il s'articule autour de deux piliers:

(i) Industrialisation et soutien aux chaines de valeur;

(ii) développement régional et amélioration des conditions de vie. Le PV-PI est conforme aux deux piliers de cette stratégie. Il intervient en effet en soutien des chaines de valeur agricoles (tomate industrielle, pommes, blé dur) et contribue au développement de trois régions parmi les moins développées du pays, à savoir Sidi Bouzid (20ème région sur 24), Kairouan (22ème région sur 24) et Kasserine (23ème région sur 24). Le Projet est en ligne avec les cinq hautes priorités de la Banque et en particulier, aux deux priorités " nourrir l'Afrique " et "améliorer les conditions de vie ".


Bénéfices

Les estimations pour les périmètres pour lesquels l'étude de faisabilité est disponible font ressortir des taux de rentabilité économique pouvant aller jusqu'à 18% et une augmentation substantielle des revenus des agriculteurs. Ces revenus bénéficieront à des ménages ruraux et contribueront à les sortir de la pauvreté.

Le Projet bénéficiera directement à 3.169 ménages soit environ 19.000 personnes dont plus de 50% de femmes à travers l'augmentation de leurs revenus. Il apportera un appui spécifique à des SMSA féminines dans le domaine de la transformation et de la commercialisation des produits agricoles.


Contacts clés

MAROUKI Rafaa Ben Mohamed - RDGN2


Coûts

Source Montant
BADUAC 22.988.684
GovernementUAC 16.864.000
Co-financierUAC 8.502.642
TotalUAC 48.355.326
You are currently offline. Some pages or content may fail to load.