Les Assemblées annuelles 2019 du Groupe de la Banque africaine de développement se tiendront du 11 au 14 juin 2019 à Malabo, en République de Guinée équatoriale. En savoir plus

Construction liaison autoroutière Gabes-Ras-Jedir


Aperçu

  • Référence: P-TN-DB0-012
  • Date d’approbation: 21/06/2011
  • Date de début: 13/04/2012
  • Date d'évaluation: 29/10/2010
  • Statut: En coursOnGo
  • Agence d'implémentation: SOCIETE TUNISIE AUTOROUTES (STA)
  • Emplacement: REGION SUD-EST

Description

Pour atteindre cet objectif, les composantes du projet sont les suivantes:

(i) Travaux de génie civil comprenant: - les travaux d'aménagement d'une autoroute en 2x2 voies totalisant 176 km ainsi que le dédoublement sur 12 km de la Route Nationale 1 (RN1) à réaliser dans deux gouvernorats (Gabès et Médenine); - le contrôle des travaux;

(ii) Les équipements de péage;

(iii) La libération d'emprises;

(iv) Le suivi de l'exécution du projet.


Objectifs

L'objectif sectoriel du projet est d'améliorer le fonctionnement général et l'efficacité du système de transport afin de contribuer à la croissance des échanges nationaux et internationaux de la Tunisie ainsi qu'au renforcement de l'intégration sous-régionale. Plus spécifiquement, le projet à pour but de faciliter la circulation des biens et des personnes entre Gabès et la frontière tuniso-libyenne et assurer une meilleure accessibilité aux principaux pôles de développement situés dans le Sud-est du pays.


Justificatif

Le présent projet fait partie intégrante du programme d'investissement dans le secteur des infrastructures routières dans le cadre du XIème plan quinquennal de développement économique et social dont les objectifs sont centrés sur la dynamisation des échanges commerciaux, qui exige un renforcement de l'infrastructure. Sa réalisation cadre également avec la stratégie d'intervention de la Banque en Tunisie pour la période 2007-2011, confirmée en 2009 dans le DSP révisé à mi-parcours. Le projet est en conformité avec le deuxième pilier de ladite stratégie "la modernisation des infrastructures et le renforcement du secteur productif pour un développement durable". En effet, la réalisation de projets d'infrastructures dans le domaine des équipements collectifs, des transports et des télécommunications constitue un axe important de la Banque et ceux-ci continuent à être la priorité du Gouvernement tunisien qui privilégie les projets à fort impact sur la création et le maintien d'emplois comme une mesure clé face à une reprise économique globale plus lente que prévue.

La mise en Åuvre du présent projet est justifiée par les projections de trafic à l'horizon 2035 sur l'itinéraire concurrent et actuellement utilisé (Route Nationale 1) qui prévoient une saturation de plusieurs sections, susceptible d'entrainer un ralentissement considérable de la vitesse moyenne et une diminution des conditions de sécurité routière des véhicules empruntant cet axe très fréquenté. Afin d'y remédier, la construction de 176 km d'autoroute et le dédoublement de la Route Nationale 1 sur 12 km sont prévus entre Gabès et la frontière libyenne et ce, afin d'anticiper l'accroissement du trafic et d'en optimiser les conditions de circulation et de sécurité.

Le présent projet contribuera également à l'accélération de l'intégration régionale des cinq pays formant le Maghreb Arabe. En effet, celui-ci représente un des maillons manquants du projet de l'Autoroute Trans-maghrébine qui vise à rapprocher les cinq pays du Maghreb Arabe en établissant un corridor autoroutier allant de Nouakchott (Mauritanie) à Tobrouk (Libye). Dans la partie tunisienne, seuls deux maillons, l'un allant de la frontière algérienne à la ville de Oued Zarga (150 km), l'autre allant de Gabès à la frontière Libyenne (188 km), objet du présent projet, restent à réaliser pour permettre d'assurer la continuité du tracé de l'Autoroute Trans-maghrébine. L'intégration régionale est l'un des piliers de la Stratégie à Moyen-Terme (2008-2012) de la Banque et est l'objectif ultime de l'Union du Maghreb Arabe (UMA). De fait, cette autoroute constituera un nerf essentiel pour l'économie de la région permettant ainsi d'intensifier les échanges inter et intra maghrébins, conformément aux objectifs de l'adoption d'une politique et marché communs, de relier l'Europe au Maghreb (grâce au tronçon autoroutier déjà existant entre Rabat et Tanger au Maroc) et de faciliter les transports routiers et les échanges commerciaux entre les rives nord et sud de la Méditerranée. Les tronçons de cette autoroute constituent aussi des maillons principaux du corridor n°1 du réseau routier transafricain qui vise, à terme, la réalisation de la liaison Dakar-Le Caire.


Bénéfices

Il est escompté de ce projet une meilleure accessibilité aux zones concernées contribuant à une intensification des échanges intra et interrégionaux, un renforcement de la compétitivité du pays par la baisse des coûts et la facilitation des transports, ainsi que l'accélération du processus d'intégration régionale au sein du Maghreb, qui figure comme une priorité de développement pour la Banque, l'UMA et la Tunisie. Le projet est économiquement viable, sa réalisation n'aura pas d'impact négatif majeur sur l'environnement, et les mesures appropriées seront prises lors de l'exécution des travaux afin de minimiser tout impact sur les populations locales et l'environnement naturel. Par ailleurs, sa réalisation ne présente pas de risques majeurs non maitrisables de par sa similitude avec d'autres projets réalisés et en cours d'exécution dans le portefeuille des projets de transport en Tunisie


Contacts clés

DIOP Maimounatou Ndiaye - RDGN1


Coûts

Source Montant
BADEUR 116.230.260
ACFAEUR 115.493.983
GovernementEUR 153.154.144
DeltaEUR 1.927
TotalEUR 384.880.314
You are currently offline. Some pages or content may fail to load.