Les Assemblées annuelles 2019 du Groupe de la Banque africaine de développement se tiendront du 11 au 14 juin 2019 à Malabo, en République de Guinée équatoriale. En savoir plus

REHAB LOME COTONOU PHAS2 ET DE PROTECTION COTIERE-TOGO


Aperçu

  • Référence: P-Z1-DB0-136
  • Date d’approbation: 29/06/2018
  • Date de début: 20/02/2017
  • Date d'évaluation: 24/08/2016
  • Statut: En coursOnGo
  • Agence d'implémentation: DIRECTION GENERALE DES TRAVAUX PUBLICS
  • Emplacement: BENIN - TOGO

Description

Le projet s'articule autour des 5 principales composantes suivantes: Construction et bitumage des routes: L'aménagement prévu sur le corridor consiste en la réhabilitation et l'élargissement du tronçon Avépozo - Aného situé au Togo, d'un linéaire d'environ 28,4 km, en 2x2 voies. Pour le Bénin, aucune intervention n'est prévue sur le corridor, le maillon manquant étant en cours de réhabilitation dans le cadre de la phase 1. Cependant un tronçon de 7,5 km situé entre le carrefour Vassého et le carrefour de la sortie de Ouidah a été proposé comme voie de contournement.

Aménagement connexes: Pour améliorer l'impact social et le cadre de vie des populations de la zone du projet, il est prévu la construction et réhabilitation de certaines infrastructures sociales, éducatives et marchandes ainsi que quelques aménagements urbains. Un important volet de sensibilisation des populations de la zone d'intervention du projet (ZIP) sur la sécurité routière, la préservation de l'environnement et le VIH/SIDA est aussi prévu

Facilitation des transports: S'agissant de la facilitation des transports, il a été retenu sur proposition de l'UEMOA une étude d'évaluation de l'impact socio-économique des PCJ de Hillacondji/Sanvee-Condji et les conditions de sa mise en exploitation, afin d'identifier des solutions pouvant atténuer les effets sociaux et économiques négatifs qui résulteront de son opérationnalisation. Des campagnes de sensibilisation et la formation des usagers et agents de l'administration des transports à la facilitation des transports et du transit routier ainsi qu'à la charge à l'essieu sont également prévues, plus l'équipement des PCJ de Hillacondji/Sanvee-Condji qui seront construits dans le cadre de la phase I en cours de réalisation. Au Togo un appui au port pour l'aménagement de parkings gros porteurs a été également retenu.

Appui institutionnel: Au Togo il est prévu:

(i) l'élaboration d'une étude de formulation d'une politique, d'une stratégie et d'un plan d'action pour la sécurité routière;

(ii) un appui en équipement des services du ministère des travaux publics et des transports (MTPT); et

(iii) un appui en formation des agents du MTPT,

(iv) un appui à la mise en place d'un système d'archivage des documents du MTPT. Au bénin, il a été retenu:

(i) la réalisation des études routières de l'aménagement en 2x2 voies de la route Ouidah-Hillacondji compris les contre-allées (58 km), l'aménagement et le bitumage de la route Adjaha-Athiémé (42 km) et l'aménagement des contre-allées sur la route Cotonou-Ouidah;

(ii) l'appui en équipements de l'agence d'exécution;

(iii) la formation des agents de la DGTP.

Gestion du projet: elle consistera en:

(i) l'audit comptable et financier du projet

(ii) l'audit technique;

(iii) le suivi - évaluation de l'impact socio-économique et le suivi de la mise en œuvre des PGES;

(iv) le fonctionnement des agences d'exécution;

(v) le fonctionnement du comité technique mixte et;

(vi) les indemnisations et compensation pour pertes économiques au Togo.


Justificatif

1. Le présent projet s'inscrit dans le cadre du Programme d'Actions Communautaires des Infrastructures de Transports Routiers (PACITR) de l'UEMOA dont l'une des missions principales est de favoriser la promotion et l'harmonisation des infrastructures de transport dans l'espace communautaire. Le projet est également conforme au Programme de facilitation des transports de la CEDEAO visant à renforcer les échanges transfrontaliers. L'aménagement de la section Avépozo - Aného (28,4 km) en 2x2 voies permettra de compléter le chainon manquant sur la portion togolaise du corridor. La Banque a financé l'aménagement de la section rond-point port - Avépozo au Togo, Tema -Aflao et Akatsi-Dzodze-Noepe du côté ghanéen et au Bénin Pahou-Ouida-Hillacondji. La réalisation du projet permettra ainsi d'assurer la continuité du trafic et un meilleur niveau de service sur cette transafricaine classée parmi les axes routiers stratégiques dans la zone et qui draine une part importante du trafic routier entre les villes côtières de la sous-région (Dakar, Abidjan, Accra, Lomé, Cotonou, Lagos). 2.Le projet est aussi en cohérence avec la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l'emploi (SCAPE) 2013 - 2017 du Togo pour laquelle le renforcement des infrastructures économiques est l'un des cinq (5) axes stratégiques. De même, il est conforme à la Stratégie de Croissance pour la Réduction de la Pauvreté (SCRP) 2011 -2015 du Bénin dont le développement des infrastructures constitue un axe pour l'amélioration des conditions de vie de la population. Le projet est aussi en droite ligne avec les visions et politiques sectorielles des transports des deux pays. 3.Le projet s'inscrit également dans le Document de Stratégie de la Banque pour le Togo (DSP 2011 -2015), dont l'un des deux piliers est le " développement des infrastructures économiques ". Ce pilier a pour objectif de connecter plus efficacement les zones économiques à l'intérieur du Togo et l'économie togolaise à l'espace économique régional ouest-africain afin de soutenir la croissance économique. Le projet est aussi en parfait accord avec le DSP pour la période 2012-2016 du Bénin dont les interventions sont axées autour de deux piliers à savoir

(i) le développement des infrastructures de soutien à la production et à la compétitivité et

(ii) la promotion de la bonne gouvernance. 4.L'intervention en faveur du projet se justifie aussi par le fait qu'il cadre avec le Document de Stratégie d'Intégration Régionale (DSIR) de la Banque pour l'Afrique de l'Ouest (2011 -2015) dont le premier pilier est la " connexion des marchés régionaux ". Le projet est aussi en cohérence avec le programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA) du fait de son importance sur l'intégration régionale, du niveau de sa faisabilité technique et économique, de sa préparation qui est totalement achevée et de son impact sur le développement économique de la zone


Bénéfices

Les résultats suivants devraient être atteints:

(i) les coûts de transports entre le Bénin et le Togo sont réduits;

(ii) le temps de transit à la frontière, des marchandises et des personnes est réduit;

(ii) les risques d'accident de la route sont réduits; et

(iv) les échanges commerciaux entre les deux pays sont accrus. La réalisation du projet aura aussi un impact positif sur la situation de la femme. Le projet prévoit,

(i) l'appui aux activités génératrice de revenus des femmes d'Aného et la construction du centre de formation des jeunes, femmes et handicapés en entreprenariat et leadership situé aussi à Aného ;

(ii) la construction d'un poste de santé à la frontière Togo/Bénin;

(iii) la construction du marché d'Avépozo;

(iv) la construction d'une maternité à Comé;

(iv) la réhabilitation des marchés de Sègbohouè, Comè et Grand Popo;

(v) l'aménagement de plateformes commerciales pour les femmes de la ZIP;

(vi) l'appui au centre de formation des jeunes, des femmes et des handicapés en entreprenariat et leadership


Contacts clés

DIOP Maimounatou Ndiaye - RDGW3


Coûts

Source Montant
FADUAC 9.930.000
GovernementUAC 2.090.000
Co-financierUAC 120.725.091
DeltaUAC 909
TotalUAC 132.746.000
You are currently offline. Some pages or content may fail to load.