Autoroute à péage Dakar – Diamniadio

Contexte

L’agglomération de Dakar représente 0.3 % du territoire national, abrite 25% de la population et concentre 80% de l’activité économique du pays. Pour résoudre le problème de mobilité urbaine due à l’enclavement géographique de Dakar, l’Etat du Sénégal a pris l’initiative de construire une autoroute reliant Dakar à Diamniadio (32 km – dont 25 km mis à péage), qui devrait également desservir le nouvel Aéroport International Blaise Diagne, à 42 km de Dakar. Le projet comprend, outre la construction de l’autoroute, la libération des emprises ; le recasement de plus de 5.000 ménages et l’aménagement du site de recasement de Tivaouane Peulh ; la restructuration de Pikine Irrégulier Sud ; ainsi que la gestion et le suivi de l’exécution du projet.

La Banque a également approuvé, au titre du guichet privé, un prêt de 12 millions d’euros au profit du concessionnaire « Eiffage », en charge de la construction et de la gestion de l’autoroute à péage.

Le taux d’exécution des travaux routiers est estimé à 75%. La fin des travaux est prévue en août 2013.

Objectifs

Objectif

  • améliorer le fonctionnement général du système de transport pour soutenir la Stratégie de la Croissance Accélérée et pour promouvoir l’intégration régionale ;
  • assurer une liaison rapide entre le cœur de Dakar et Diamniadio, porte d’entrée d’un nouveau pôle de développement économique et améliorer le cadre de vie des populations riveraines.

Faits marquants

  • Coût total (BAD, Gvt, Bénéf.) :  328,14 millions d’UC
  • Financement FAD :  45 millions d’UC
  • Date d’approbation :  15/07/2010
  • Date de satisfaction 1er décaissement :  14/10/2010
  • Date de clôture :  31/12/2014
  • Montant décaissé (15/06/2012) : 41,4 millions d’UC
  • Taux de décaissement (15/06/2012)  :  92,01%  
  • Dernière supervision BAD :  juin 2012
  • Financement BAD au concessionnaire (OPSM) : 12 millions d’Euros (taux de décais. de 41%)

Les impacts

  • Mobilité urbaine améliorée ;
  • Désenclavement de la métropole dakaroise et son arrière-pays ;
  • et Impulsion au mécanisme de PPP sur le continent – Exemple : la Banque a financé la visite en avril 2012 d’experts ougandais au Sénégal en vue d’un partage d’expérience dans le cadre du projet de l’autoroute à péage initié par le Gouvernement de l’Ouganda entre Kampala et Jinja, sous la forme d’un PPP.