Selected Projects

Displaying 1 - 20 of 93

Desert to Power – A Spotlight on Yeleen Rural Electrification Project in Burkina Faso

30-jan-2019 - The Desert to Power (DtP) Programme initiated in 2017 by the African Development Bank has a big and bold ambition: to light up and power the Sahel by building electricity generation capacity of 10 GW through photovoltaic (PV) solar systems via public, private, grid and off-grid projects by 2025, and consequently transform the industry, agriculture and economic fabric of the entire region...

How the African Development Bank and Korea are transforming African villages and boosting rural economies

17-juil-2018 - Context Sylvie Zounon, a single mother of four children, received a $500 loan under the Saemaul Undong Model Village project and invested it in her tomato farm in Zatta Village in Côte d’Ivoire.

Clean Water, Sanitation Services Bring Peace, Social Harmony to Rural Somalia

21-juin-2018 - “Water, water, everywhere, but not a drop to drink,” says English poet Samuel Taylor Coleridge, in ‘The Rime of the Ancient Mariner. Both the government and people of Somalia, perhaps more than any other people around the world, would agree with this poem.  Indeed, water is life. In Somalia, an arid nation in the Horn of Africa, lack of potable water and sanitation has historically been a challenge for urban and rural folks. Most of them have also had to endure famine and lingering effects of a battered economy...

Dakar-Diamniadio : l’autoroute de l’espoir

02-mai-2018 - Dakar, la capitale sénégalaise, comme toutes les villes-capitales africaines, connaît les défis posés par l’urbanisation accélérée : transports, logements, mobilité, sécurité des biens et des personnes.

Bank interventions improve drought resilience and livelihoods for pastoral and agro-pastoral population in Sudan

26-avr-2018 - Context Interventions by the African Development Bank have improved Natural Resource Management Practices for Sustainable Management. Objectives Objective What does the  Drought Resilience and Sustainable Livelihoods Programme (DRSLP) seek to achieve?

Burkina Faso : le projet d’appui au développement de l’anacarde, un bel exemple de lutte contre la pauvreté et pour la protection de l’environnement

18-avr-2018 - Le Burkina est un pays sahélien fortement dépendant des activités agricoles et pastorales. L’agriculture, l’élevage et les forêts représentent respectivement 25 %, 12 % et 3 % du produit intérieur brut. Selon une étude prospective du secteur forestier en Afrique menée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en 2001, le secteur agricole « occupe 86 % de la population active du pays et contribue pour près de 40 % à la formation du produit intérieur brut ».

Sierra Leone celebrates improved access to water and sanitation - The Three Towns Water Supply and Sanitation Project

11-avr-2018 - Context The project targets three major provincial cities: Bo, Kenema and Makeni. The water supply and sanitation schemes in these cities were built in the 1960s. The country’s civil war (1991-2002), coupled with population growth, led to severely dilapidated infrastructure. The three cities r host over 10% of the country’s population but access to safe drinking water averaged around 5% and there was a high incidence of water borne diseases. 

Helping rural households adapt to climate change in Malawi

19-mar-2018 - Malawi’s vulnerability to the devastating impacts of climate change is caused by the country’s significant exposure to climate variability. Agriculture and rural livelihoods are highly sensitive to climatic change. They have very low adaptive capacity at the community and national levels. As a result, a wide range of climate-induced devastations have occurred in Malawi during the past 30 years, including flooding, late rains, and dry spells. These impact all regions in the country but vary depending on...

Siat-Gabon, une passerelle vers la diversification de l'économie gabonaise

23-Feb-2018 - Projet emblématique du partenariat entre le Gabon et la Banque africaine de développement, l’appui que fournit celle-ci à la filiale gabonaise de la Société d’investissement pour l’agriculture tropicale (Siat-Gabon) conforte le secteur privé gabonais, renforce la volonté d’industrialisation du pays, contribue à la recherche de la sécurité alimentaire et améliore les conditions de vie des populations en créant des emplois et en leur fournissant un accès à l’électricité et aux soins de santé.

Tanzanie : Une facilité de prêt pour les entrepreneurs grâce à la Banque africaine de développement

13-Feb-2018 - Depuis quelques années, la Tanzanie enregistre une croissance significative. La SELF (acronyme pour Small Entrepreneurs Loan ), une Facilité de prêt aux petits entrepreneurs financée par la Banque africaine de développement, a donné un coup de fouet aux affaires des petits entrepreneurs en milieu rural, contribuant à réduire la pauvreté dans le pays, à créer des emplois et à améliorer la qualité de vie. Cette facilité de prêt s’est traduite par l’octroi de prêts à de petits entrepreneurs, pour un montant de 29...

EASSy: The Eastern Africa Submarine Cable System

20-oct-2017 - Although Africa represents 14% of the world's population, it currently has less than 3% of the world's telephone lines. Africa remains the world's least developed continent in telecommunications. International telecommunications connectivity across Eastern and Southern Africa was almost exclusively delivered via satellites. At present, about 90% of intra-African voice and data traffic is routed through Europe and North America at a cost of about US$600 million per year.

Derba Midroc Cement Project

20-oct-2017 - The booming construction activities in Ethiopia has led to the growth of the cement industry in the country. In 2011 Ethiopia imported around 1metric tons of cement. The government eliminated stopped this on 27 March 2012 when it banned imports in order to protect upcoming domestic cement production.

AfDB supporting innovative ways to increase capacity of women farmers in Ghana

26-avr-2017 - The International Fund for Agricultural Development (IFAD) sought the African Development Bank’s (AfDB’s) financial support to implement the Northern Rural Growth Programme (NRGP) in Ghana at a total cost of US$ 92.79 million. The programme was designed with the overall goal of ensuring equitable and sustainable reduction of poverty and food insecurity among rural households in Northern Ghana.

Ghana: Apesika Abom Feeder, the story of an AfDB-financed feeder road that changed the everyday lives of rural households

20-avr-2017 - In many African countries, food security and nutrition continue to be a challenge. To address this in Ghana, the African Development Bank (AfDB) and the International Fund for Agricultural Development (IFAD) have joined forces to co-finance the “Northern Rural Growth programme” (NRGP). The project was launched in 2009, to contribute to equitable and sustainable poverty reduction and food security in the various districts in the Northern, Upper East and Upper West Regions as well as seven adjoining districts of...

Gambia’s aquaculture on the path of sustainable development

03-Feb-2017 - The Gambia continues to face escalating food and nutrition deficits, according to the UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (UNOCHA). As in most African countries, improved agriculture practices ensure food security, while agriculture itself is a prime source of income generation and poverty reduction for many rural households living below the poverty line

Le Sénégal déploie des efforts pour mettre fin à l’enclavement en milieu rural

19-jan-2017 - Au Sénégal, comme dans d’autres pays d’Afrique, l’accès aux infrastructures (routes, eau, santé, éducation, etc.) reste insuffisant avec de grandes disparités régionales. Les zones rurales sont encore fortement enclavées ; les 187 communautés rurales les plus enclavées au Sénégal sont dispersées dans 11 des 14 régions du pays, limitant ainsi l’accès aux marchés et rendant les coûts des intrants et de transport des productions agricoles élevés.

Bénin : La vallée de l’Ouémé se transforme grâce au PAIA-VO

18-jan-2017 - Il est dit au Bénin que la Vallée de Wémè (francisé Ouémé) est classée deuxième vallée la plus riche au monde après le Nil en Egypte. C’est assurément une vallée très fertile, dotée d’un important potentiel agricole qui s’élève à plus 70.000 ha, mais moins de 30% de cette superficie est actuellement exploitée. Dans la continuité de ses efforts pour réduire la pauvreté et améliorer la sécurité alimentaire au Bénin, la Banque africaine de développement (BAD) a lancé, en 2014, le Projet d’Appui aux infrastructures...

La BAD intervient au Niger pour renforcer la sécurité alimentaire

04-juil-2016 - Le Niger, pays situé au cœur de la zone sahélosaharienne, est confronté à des crises alimentaires récurrentes dues, entre autres, à l’irrégularité et à l’insuffisance des pluies. Les sécheresses répétées et l’avancée du désert observées ces dernières décennies justifient l’option prise par le Niger de retenir la mobilisation des ressources hydriques comme un élément fondamental de sa Stratégie de développement rural dont l’ultime objectif est de garantir la sécurité alimentaire du pays.

L’eau pour une meilleure vie : Projet d’alimentation en eau et d’assainissement des villes de la province de Niassa au Nord-Ouest du Mozambique

09-mai-2016 - L’insuffisance et la vétusté des systèmes d’assainissement et d’approvisionnement en eau potable dans les villes de Cuamba (Nord-Ouest) et de Lichinga (Nord-Ouest, capitale de la province, 2330 km de la capitale Maputo) sont à l’origine d’un certain nombre de maladies hydriques affectant les habitants et contribuant àla dégradation de l’environnement, du fait de l’inactivité des personnes touchées, dans la province de Niassa qui fait frontière au Nord avec la Tanzanie, à l'Est avec le Malawi.

L’énergie propre en mouvement : Projet de développement géothermique de Menengai au Kenya

03-mai-2016 - Au Kenya, l’accès à l'électricité reste relativement limité. Seule la moitié de la population y a accès avec un coût bien plus élevé que ceux pratiqués dans d’autres économies africaines. A cela s’ajoute l’instabilité du réseau avec des délestages fréquents remettant en cause le recours, en grande partie, à la production de l’énergie hydroélectrique.