Objectif 2 : Assurer l’éducation primaire pour tous

Fréquenter l'école primaire en Afrique devient la norme, mais la qualité de l'éducation reste un défi

La plupart des pays africains ont atteint l'enseignement primaire universel avec des taux supérieurs à 90 pour cent. En conséquence, le continent, dans son ensemble, atteindra probablement l'objectif 2. Toutefois, une faible atteinte et l’amélioration de la de la qualité demeurent un défi. En effet, une personne sur trois inscrites dans une école primaire est déscolarisée. Les raisons incluent une entrée tardive, la pauvreté, la mauvaise qualité de l'éducation et un manque de prise de conscience de l'importance de l’école. Environ 30 pour cent des élèves de six années de scolarité ne savent pas lire une phrase, et les filles sont plus susceptibles d'abandonner leurs études que les garçons. Cependant il existe quelques bonnes nouvelles : certains programmes d'alimentation scolaire et l'accès aux écoles maternelles ont joué un rôle dans la réduction des taux d'abandon.