Objectif 6 : Combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies

Bien que la tuberculose et le paludisme restent des menaces sanitaires graves, l'Afrique dans son ensemble a stoppé leur propagation

L'Afrique a stoppé et inversé la propagation du VIH/SIDA, avec une baisse des taux de prévalence de 5,9 pour cent en 2001 à 4,9 pour cent en 2011. Et cela grâce à une forte volonté politique, des interventions ciblées et le traitement antirétroviral disponible pour la majorité de la population. Bien que la tuberculose et le paludisme restent des menaces sanitaires graves, l'Afrique dans son ensemble a stoppé leur propagation. Les infections et décès dues à la tuberculose  ont fortement diminué ces dernières années, tout comme les cas de paludisme et les décès qui y sont liés. L’amélioration de la prévention et du traitement ont joué un grand rôle dans ces déclins.