Vous êtes ici

Chargé(e) en chef d’enquêtes sur l’intégrité du personnel, PIAC2

Displaying 1 - 1 of 1

Titre du poste: Chargé(e) en chef d’enquêtes sur l’intégrité du personnel, PIAC2

Grade: PL3

Poste N°: 50078447

Référence: ADB/19/175

Date de publication: 06-sep-2019

Date de clôture: 05-oct-2019

Lieu d'affectation: Abidjan, Cote D'ivoire


Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et avoir un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5), dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

 

LE COMPLEXE :

Le Président planifie, supervise et administre les activités du Groupe de la Banque. Sous l’orientation des Conseils d’administration, le Président dirige les activités de la Banque et du Fonds africain de développement ; il administre les opérations et les activités conformément aux accords portant création de la BAD et du FAD. Le Président supervise plusieurs Départements et Divisions, notamment le Cabinet du Président, le Département de l’évaluation indépendante du développement, le Département de l’intégrité et de la lutte contre la corruption, le Département de vérification de la conformité et de médiation, le Secrétariat du Comité d’appel, le Tribunal administratif, le Bureau de l’Auditeur général, la Direction de la fonction de gestion des risques du Groupe, le Département du conseil juridique général et des services juridiques, le Département de la communication et des relations extérieures, le Bureau de l’éthique et le Bureau du Secrétaire général & Secrétariat général.

 

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

Le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption (PIAC) joue un rôle intégral dans la réalisation de ce mandat en assurant la préservation de l’image et de la réputation de la Banque et en améliorant le climat d’investissement sur le continent par la dissuasion, la prévention et la réduction de la fraude, de la corruption, des actes de mauvaise conduite de la part des membres du personnel et d’autres pratiques nuisibles au sein du Groupe de la Banque.

La Division de l’intégrité et de la lutte contre la corruption a pour mandat principal de mener des enquêtes indépendantes sur les allégations de corruption, de fraude et autres pratiques répréhensibles commises dans le cadre des opérations financées par le Groupe de la Banque. Elle mène en outre des enquêtes sur les allégations de mauvaise conduite impliquant les membres du personnel de la Banque.

 

LE POSTE :

  • Le Chargé en chef d’enquêtes sur l’intégrité du personnel a pour mission de mener des enquêtes indépendantes sur les allégations d’actes de mauvaise conduite commis par les membres du personnel de la Banque. Ces actes de mauvaise conduite ne doivent pas s’apparenter à la fraude, à la corruption, à la coercition, à la collusion et à des manœuvres obstructives ou à l’offre, à la réception ou à la sollicitation de pots-de-vin, de commissions occultes ou autres avantages personnels en nature ou sous une autre forme en lien avec les activités que le Groupe de la Banque finance ou appuie, ou toute autre pratique répréhensible. À la fin de ces enquêtes, PIAC soumet son rapport au service des ressources humaines et/ou à la direction générale, qui déterminera les mesures appropriées à prendre à cet égard.
  • Dans la conduite des enquêtes, il doit respecter les normes les plus strictes en matière de compétence et d’intégrité professionnelles, s’inspirer des principes de confidentialité, d’équité et de diligence raisonnable, veiller à ce que ces enquêtes respectent les règles de la procédure et se conformer aux droits et aux obligations du personnel faisant l'objet d'une enquête pour faute. Pour atteindre les objectifs, le Chargé d’enquêtes, qui relève directement du Chef de Division PIAC.2, est habilité à :
  • Appliquer des procédures et des mécanismes permettant de garantir la confidentialité du service d’assistance téléphonique (la Hotline), la protection des lanceurs d'alerte et des dénonciations anonymes d’actes de mauvaise conduite commis par des membres du personnel de la Banque ;
  • Recevoir, examiner et enquêter sur les allégations ou les dénonciations concernant une faute de la part des membres du personnel, qui sont transmises par le Chef de division PIAC.2 ;
  • Employer les mesures de surveillance jugées nécessaires et raisonnables pour la poursuite des enquêtes ;
  • Suivre et rendre compte régulièrement au Chef de Division PIAC.2 des allégations reçues et retenues, de l’état de l’avancée des enquêtes sur ces allégations, de la mise en application des recommandations, ainsi que de l’exécution de toutes les autres tâches requises par le Chef de division ;
  • Veiller au respect des politiques, procédures et directives du Groupe de la Banque en matière d’intégrité, d’éthique et d’utilisation de mesures de surveillance pour la poursuite des enquêtes ;
  • Développer et gérer le système de gestion des cas, les outils, les procédures et les mécanismes d’enquêtes sur les fautes du personnel afin d’améliorer la transparence et la responsabilisation ;
  • Participer à l’élaboration des plans de travail, des rapports d’étape et des principaux indicateurs de performance du Département en consultation avec la Division de l’intégrité et de la prévention (PIAC.1) ;
  • Suivre la mise en œuvre des recommandations d’enquêtes et rendre compte de l’état d’application au Chef de division PIAC.2 ;
  • Contribuer aux programmes de renforcement des capacités et de sensibilisation sur les questions se rapportant aux actes de mauvaise conduite de la part des membres du personnel ; 
  • Recommander à la Direction des mesures appropriées à prendre à l’encontre des membres du personnel reconnus coupables de s’être engagés dans des actes répréhensibles et des mesures correctives concernant des aspects où les mesures de contrôle et les procédures en vigueur se sont révélées lacunaires.


Fonctions et responsabilités

Les tâches et responsabilités principales du Chargé en chef d’enquêtes sur l’intégrité du personnel sont les suivantes :

  • Diriger des équipes de recherche dans le cadre d’enquêtes sur les allégations de conduite répréhensible impliquant des membres du personnel de la Banque, qui ne s’apparentent pas à la fraude, à la corruption, à la coercition, à la collusion et à des manœuvres obstructives ou à l’offre, à la réception ou à la sollicitation de pots-de-vin, de commissions occultes ou autres avantages personnels en nature ou sous une autre forme en lien avec les activités que le Groupe de la Banque finance ou appuie, ou toute autre pratique répréhensible ;
  • Faire le point et analyser les allégations et les informations contenues dans les dénonciations afin de déterminer leur pertinence et leur fiabilité, mener des entretiens et d’autres activités d’investigation ;
  • Analyser et hiérarchiser les nouvelles informations contenues dans les allégations et dénonciations et contribuer au contrôle et au suivi des allégations, des enquêtes et des conclusions ;
  • Procéder à l’exploration et à l’analyse des bases de données et des systèmes du Groupe de la Banque pour soutenir les enquêtes ;
  • Élaborer des processus et des outils d’investigation appropriés, y compris un système de gestion des cas, veiller au respect des procédures de la chaîne de travail, conserver les dossiers, les archives, les témoignages et les preuves ;
  • Élaborer et mettre à jour un manuel de procédures d’enquête interne qui énonce la manière d’enquêter sur les actes répréhensibles commis à la Banque ;
  • Planifier les enquêtes sur les actes répréhensibles commis par les membres du personnel et définir leurs objectifs, portée, critères, méthodologie, ainsi que les ressources en termes de budget et de personnel requises pour accomplir la mission ;
  • Prendre des décisions éthiques, transparentes et suivre strictement la procédure ;
  • Procéder à des investigations de terrain, contrôler les preuves et les données recueillies et faire le point des informations et documents réunis au cours d’une enquête afin de s’assurer que les objectifs de cette dernière ont été atteints, que les preuves sont protégées et appuyer efficacement les résultats, conclusions et recommandations de l’enquête ;
  • Participer à la supervision des enquêtes externalisées et veiller au respect des délais et des processus appropriés conformément aux normes les plus strictes ;
  • Diriger le personnel des enquêtes et aider à l’évaluation de la charge de travail, garantir l’assurance qualité et assumer la responsabilité des résultats des enquêtes de l’équipe;
  • Fournir des analyses statistiques dans le cadre des enquêtes en cours et des enquêtes achevées et assurer un suivi régulier auprès du Chef de Division PIAC.2 ;
  • Préparer des rapports d'enquêtes dans le cadre des résultats d'enquêtes, débattre et défendre les résultats, les conclusions et les recommandations ;
  • Préparer, examiner et éditer les documents requis en présentant de façon logique et claire les résultats des enquêtes ;
  • Contribuer, conjointement avec les Chefs des Divisions PIAC.1 et PIAC.2, aux efforts de prévention déployés au sein de la Banque, notamment en sensibilisant le personnel aux questions liées à la mauvaise conduite ;
  • Examiner les résultats des investigations préliminaires pour déterminer l’existence de preuves suffisantes de mauvaises conduites ou d’irrégularités afin de garantir une enquête exhaustive ;
  • Conduire les entrevues à caractère sensible ou d’autres activités liées aux enquêtes ;
  • Préparer les rapports d’implication de la Direction résultant des défaillances du contrôle interne qui entraînent la nécessité d’une d’enquête ;
  • Assurer le suivi de la mise en application des recommandations d’enquêtes afin de prévenir la répétition de telles irrégularités et de protéger le patrimoine et l’image de la Banque ;
  • Préparer des rapports d’activités trimestriels sur l’état des allégations, les contrôles préliminaires et l’état d’avancement des tâches attribuées à l’attention du Chef de Division PIAC.2 ;
  • Contribuer à la préparation et à la représentation de PIAC lors des audiences du Conseil ;
  • Préparer les rapports de la Division sur les fautes commises et contribuer à la préparation du programme de travail, du budget et des rapports annuels du Département ;
  • Contribuer à l’élaboration et à la mise au point des programmes, des politiques et des stratégies de PIAC ;
  • Contribuer à la collaboration avec des institutions sœurs dans le cadre de l'échange d'informations et des activités d’harmonisation et collaborer aux efforts multilatéraux pour atténuer les risques de mauvaise conduite au cours des activités de la Banque.
  • Contribuer aux initiatives/projets spéciaux et réaliser d’autres missions ad hoc à la demande du Chef de Division ou du Directeur.


Critères de sélection

  • Être titulaire au moins d’un Master ou d’un diplôme équivalent en droit, criminologie, vérification comptable judiciaire ou dans un domaine connexe ;
  • Posséder des qualifications professionnelles dans l'examen des cas de mauvaise conduite du personnel serait un avantage certain ;
  • Il est souhaitable d’avoir une certification dans l'examen des cas de faute et d’adhérer à une des organisations professionnelles spécialisées dans les enquêtes sur le lieu de travail ;
  • Avoir au moins sept (7) ans de vaste expérience professionnelle progressive dans les enquêtes, de préférence celles relatives à la mauvaise conduite professionnelle au sein d'une entreprise ou d'une institution publique ;
  • Avoir une expérience du travail et de la vie en Afrique ;
  • Justifier d’une expérience approfondie dans le domaine des enquêtes, de préférence portant sur des fautes professionnelles commises dans le secteur public ou privé ; cette expérience peut avoir apporté une connaissance approfondie de la déontologie et de la conformité, des fraudes et abus internes et/ou des enquêtes sur de prétendus comportements contraires à l'éthique professionnelle dans une entreprise ou un gouvernement ;
  • Démontrer une excellente connaissance des normes internationales relatives aux droits et obligations des employés soumis à une enquête administrative pour faute professionnelle ;
  • Avoir d’excellentes compétences en communication et en présentation, à l'oral et à l'écrit ; être apte à préparer, présenter, débattre et défendre avec clarté et concision, devant ses supérieurs, les problèmes, conclusions et recommandations des enquêtes, et à rédiger des mémoires, des rapports, des documents complexes et attrayants, etc ;
  • Posséder d’excellentes aptitudes en relations interpersonnelles, être notamment capable de travailler efficacement au sein d'une équipe/d'un groupe de travail en tant que participant ou chef d'équipe, avec des hauts fonctionnaires à l'interne et à l'externe ;
  • Posséder de solides aptitudes pour mener des entretiens, notamment pour recentrer les discussions et obtenir des informations cruciales de la part de témoins peu coopératifs ;
  • Avoir une forte capacité organisationnelle et analytique et avoir le souci du détail ;
  • Être capable de travailler de manière autonome et de gérer les défis ;
  • Faire preuve d’un bon jugement et avoir le sens de l’intégrité, de l’équité et de la discrétion dans les relations avec le personnel et les parties externes ;
  • Posséder d’excellentes compétences en résolution de problèmes ;
  • Disposer d’une forte orientation client ;
  • Savoir gérer des relations et travailler efficacement en équipe ;
  • Être capable de communiquer efficacement (à l'écrit et à l'oral) en anglais ou en français, de préférence avec une connaissance pratique de l'autre langue.
  • Savoir utiliser les logiciels standard de la Banque (Word, Excel. Power point) ;

 

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D'EMPLOI Y AFFÉRENTES

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de la soumission de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture écran indiquant le problème, à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG

Postuler

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.


Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.