Rapport sur la compétitivité de l’Afrique

  • Sans mesures urgentes pour remédier à la stagnation de leurs niveaux de compétitivité, les économies africaines ne créeront pas assez d'emplois pour les jeunes qui arrivent sur le marché du travail
  • Si les politiques actuelles demeurent inchangées, moins du quart des 450 millions d'emplois nouveaux nécessaires d'ici les vingt prochaines années sera créé
  • Parmi les priorités en matière de politiques, figurent les réformes destinées à améliorer la qualité des institutions, des infrastructures, des compétences et l'adoption des nouvelles technologies. La construction de logements et une meilleure planification urbaine offrent la possibilité de gagner en compétitivité à court terme.

La capacité des économies de l'Afrique subsaharienne à générer assez d'emplois pour leur population jeune et croissante dépend du succès de la mise en œuvre de réformes urgentes pour stimuler la productivité. Telle est la conclusion principale du Rapport 2017 sur la compétitivité en Afrique

Télécharger le rapport complet