La BAD et le Kenya lancent un projet géothermique de 150 millions de dollars EU

17/04/2012
Share |

La Banque africaine de développement (BAD) et la Société de développement géothermique du Kenya (GDC) ont lancé le projet géothermique de Menengai, qui produira de l’électricité pour 500.000 ménages réduira les émissions CO2 de près de 2 millions de tonnes par an.

La GDC est une entreprise étatique chargée de stimuler la production d’énergie géothermique au Kenya. Lancé le 12 avril 2012 à Nairobi, le projet est le premier du genre à être exclusivement développé par la compagnie étatique GDC.

Situé dans le secteur du Rift africain, le  projet de Menengai  préparera le terrain pour des investissements qui contribueront à répondre à une demande kényane en énergie en forte croissance et à transformer le pays en une économie verte compétitive.

Non seulement le projet alimentera les ménages en électricité, il desservira aussi 300 000 petites entreprises, tout en mettant à disposition quelque 1 000 GWh pour d’autres entreprises et industries.

Le directeur régional de la BAD pour l’Afrique de l’Est, Gabriel Negatu, s’est félicité, lors de l’atelier de lancement de deux jours, de l’initiative du gouvernement kényan : « Si le Kenya a longtemps négligé cette ressource extraordinaire, les conditions semblent finalement être aujourd’hui toutes réunies pour exploiter ce trésor. »

Silas Simiyu, le directeur général et chef d’exploitation de GDC, chargé d’accélérer le développement géothermique du pays, a déclaré de son côté : « Nous sommes heureux que la BAD ait jugé utile de financer ce projet. Ces prêts sont d’une importance cruciale pour aider le Kenya à saisir l’opportunité d’un approvisionnement durable et indépendant en énergie. »

En décembre 2011, la BAD avait approuvé le financement du projet, comprenant un prêt de 125 millions USD du Fonds africain de développement (le guichet concessionnel de la BAD), et un don et un prêt totalisant 25 millions de dollars EU au titre du Programme de valorisation à grande échelle des énergies renouvelables dans les pays à faible revenu (SREP), une des activités des Fonds d’investissement climatique (FIC) dont le Groupe de la BAD est une agence d’exécution.

Le projet de Menengai est le tout premier projet FIC consacré à un pays africain à faible revenu à avoir été approuvé par une banque multilatérale de développement.


Documents

Sections Connexes

Contact