La BAD approuve une ligne de crédit de 125 millions de dollars à la Zenith Bank en faveur des PME nigérianes

28/03/2014
Share |

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé une ligne de crédit (LDC) de 125 millions de dollars EU à la Zenith Bank PLC (ci-après dénommée Zenith) pour leur rétrocession sous forme de prêts aux PME (petites et moyennes entreprises) du Nigeria.

Cette 4ème LDC accordée à Zenith a été approuvée par le Conseil d’administration de la BAD, le mercredi 26 mars 2014, à Tunis. Elle lui donnera accès à des financements à long terme en devises.  Ce qui lui permettra de générer des prêts supplémentaires aux PME clientes opérant dans les divers secteurs de l’économie nigériane, notamment dans l’agriculture et l’agro-industrie, les transports et l’industrie manufacturière.

En approuvant la LDC, le Conseil d’administration a souligné que le secteur des PME représente un élément stratégique pour le Nigeria dans sa poursuite de modernisation et d’amélioration de son économie, tout en diversifiant celle-ci pour réduire sa lourde dépendance de l’industrie pétrolière.

Selon le Bureau fédéral nigérian des statistiques, les PME représentent 97 % des entreprises du pays et contribuent à 50% de l’emploi et de la production dans le secteur non pétrolier. La comparaison avec plusieurs pays similaires n’est pas à l’avantage du secteur des PME au Nigeria. Celle-ci reflète même un certain manque de performance. L’un des obstacles principaux à la croissance et au développement des PME est l’accès limité au crédit bancaire.  Malgré différentes réformes, constructives et largement attestées, du secteur bancaire depuis la crise de 2009, l’accès au crédit pour les PME reste très restreint. La présente LDC contribuera donc à combler ce manque crucial de financement.

Cette LDC s’inscrit en droite ligne de la nouvelle stratégie du gouvernement nigérian pour relancer l’économie en développant le secteur des PME. Elle s’inscrit également dans le cadre de la stratégie de la BAD d’assistance au pays.  Celle-ci est destinée notamment à soutenir une croissance au Nigeria entraînée par le secteur privé. En outre, elle coïncide avec la stratégie de la BAD qui consiste à soutenir les PME par le biais d’intermédiaires financiers solides et réputés. Enfin, en apportant son soutien aux PME dans les secteurs essentiels de l’économie du Nigeria, elle correspond à la nouvelle priorité de la BAD portant sur la croissance inclusive.


Sections Connexes

Contact