BAD-FFBC : plus de 4,5 millions d’euros pour la gestion et la restauration des forêts naturelles du Rwanda

01/12/2011
Share |

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé à Tunis, le 29 novembre 2011, un don de plus de 4,5 millions d’euros en faveur de la République du Rwanda, pour le financement du projet de gestion durable des boisements et de restauration des forêts naturelles du Rwanda. Ce projet est financé par le Fonds pour les forêts du bassin du Congo (FFBC).

Le projet de gestion durable des boisements et de restauration des forêts naturelles du Rwanda contribuera à la réduction de la déforestation et de la pauvreté dans la zone du Bassin du Congo au Rwanda, qui couvre une superficie estimée à 30 pour cent du territoire national.

Les effets attendus du projet sont l’augmentation du taux de couverture forestière dans huit districts situés au sud du pays, la gestion coordonnée des boisements publics et privés dans ces districts, l’amélioration des revenus des ménages riverains des forêts naturelles et, enfin, l’établissement des conditions de base nécessaires pour permettre au Rwanda d’être éligible aux avantages des marchés du carbone et du paiement des services d’écosystème.

Administré par la BAD, le FFBC a été créé en juin 2008, avec comme double objectif la réduction de la pauvreté et la lutte contre les changements climatiques à travers la diminution, l’atténuation et, si possible, l’inversion des taux de déforestation dans le bassin du Congo. Le Fonds est présidé par Paul Martin, ancien Premier ministre du Canada.