Le Cap-Vert est un exemple de réussite pour l’Afrique

13/09/2012
Share |


Les participants à la revue à mi-parcours du FAD 12 qui se tient à Praia, au Cap-Vert, du 12 au 14 septembre 2012, ont visité les importants projets d’aménagement et de valorisation des bassins versants de Picos et d’Engenhos et, d’Electricité sur l’île de Santiago ainsi que le projet d’Energie éolienne de Cabeolica qui ont bénéficié du financement de la Banque africaine de développement. 

Ces projets, parmi tant d’autres, démontrent s’il en était encore besoin de la pertinence du soutien que la Banque apporte aux pays africains en vue d’améliorer les conditions de vie des populations.

Cependant,  pourquoi la plupart des pays n’ont pas pu franchir le cap comme l’a fait le Cap- Vert ? 

Il est évident que les seules ressources, fussent-elles les plus volumineuses, ne sauraient à elles seules assurer le développement d’un pays. Les Capverdiens se sont engagés avec un patriotisme sans faille, et avec détermination, à sortir du cercle vicieux de la pauvreté. En prenant conscience de leur fort potentiel et de la capacité de transformer des aspirations et une vision en réalité, les populations capverdiennes ont réussi.

Le passage réussi de ce petit pays enclavé vers l’émergence a été fortement salué par la communauté internationale et, particulièrement par les Africains qui ont vu par ce fait un motif supplémentaire de croire que la pauvreté et le sous-développement ne sont pas une fatalité. Nous espérons que le Cap-Vert fera des émules au niveau des autres pays africains. Un cas d’école, il l’est déjà.

Le succès du Cap-Vert s’explique aussi par les nombreux défis que les Capverdiens ont su relever sous le leadership de leurs dirigeants. Grâce à l’engagement patriotique de ses populations, le pays a su non seulement faire preuve de résilience, mais aussi, donner à la face du monde une leçon de démocratie lors des différentes élections. L’important projet du centre national d’information et de sauvegarde informatique que le président de la BAD, Donald  Kaberuka, a visité dans la ville de Praia illustre encore une fois, la pertinence de la vision et de la capacité d’anticipation d’un peuple qui entend compter d’abord sur lui-même.