Trois personnalités d’exception reçoivent le Prix des Banquiers Africains: Kaberuka, Joseph et Ekra

30/05/2013
Share |

Trois personnalités influentes du monde de la finance en Afrique, Donald Kaberuka, Michael Joseph et Jean Louis Ekra ont été distingués du African Banker Award, en marge des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) qui se tiennent depuis le 27 mai à Marrakech.

Le président de la BAD, le Rwandais Donald Kaberuka a reçu le prix, attribué pour la première fois de la Fondation Made in Africa qui a voulu saluer son travail à la tête de l’organisation financière continentale.

« Ce prix est pour la BAD, je ne suis que son président. Vous encouragez notre institution à continuer son travail pour améliorer la situation en Afrique », a déclaré Kaberuka, avant de s’adresser au couturier Ozwald Boateng, initiateur de la Fondation en 2011, pour lui dire qu’il « représente les jeunes Africains et ce dont ils sont capables pour l’Afrique».

Made In Africa Foundation Award

Docteur en économie de l’Université de Glasgow, Donald Kaberuka a été élu en 2005 président de la BAD pour un mandat de cinq ans, puis réélu en mai 2010. Avant de rejoindre la BAD, Kaberuka, âgé de 60 ans, avait fait carrière dans la banque, le commerce international, le développement et la fonction publique. Il a été ministre des Finances et de la planification économique au Rwanda de 1997 à 2005.

Au cours de cette période, il a dirigé avec succès la reconstruction de l’économie du Rwanda après la fin de la guerre civile dans le pays. Ses réformes ont débouché sur la renaissance largement reconnue de l’économie rwandaise, et une croissance économique durable.

A la tête de la BAD, Kaberuka a piloté une réorientation importante de la stratégie de l’institution en matière de développement et de réduction de la pauvreté en Afrique. Pendant son mandat, la BAD est devenue la première institution de financement du développement de l’Afrique. En 2009, en réponse à la crise économique mondiale, la BAD a atteint son chiffre record d’approbations de prêts et dons, pour un total de plus de 12,6 milliards de dollars US.

Michael Joseph
African Banker Icon


Autre personnalité récompensée, Michael Joseph, l’homme à l’origine des services bancaires par téléphone mobile lancés sous le nom de M-PESA par la compagnie de téléphonie kényane Safaricom. Un système qui révolutionne les services bancaires en Afrique.

Une grande partie de la population en Afrique est en effet toujours exclue du système financier. Le taux de bancarisation n'est seulement que de 23% dans le continent. En Afrique centrale, il n'est que de 11%, et au Niger de 2%. La téléphonie mobile est l'une des réponses à cette situation, d'autant que ces dernières années, le nombre d'abonnés a explosé en Afrique, atteignant 600 millions. Ne disposant pas de compte bancaire, beaucoup d'Africains effectuent des paiements à travers leur téléphone portable.

Une étude attribue à ce service de Safaricom a permis le passage d’un taux d’utilisation des services financiers non bancaires de 7,5% en 2006 à 17,9% en 2009 », soit plus de 8,5 millions d’utilisateurs. Le secteur a provoqué la création de dizaines de milliers d’emplois.

Michael Joseph a été placé à la tête de Safaricom par Vodafone lors de l’achat de 40% des actions de la compagnie en mai 2000 et est resté à la tête de la société jusqu’en 2010.  Il possède une vaste expérience internationale dans la mise en œuvre et l'exploitation des grands réseaux filaires et sans fil. Il a entamé sa longue carrière comme technicien en télécommunication. Sous sa direction Safaricom est passé de 20.000 à plus de 10 millions d’abonnés.

Jean Louis Ekra
Lifetime achievement Award

Agé de 54 ans, l’Ivoirien Jean Louis Ekra est depuis le 27 janvier 2005 le président de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), institution créée en octobre 1993 à Abuja à l’intiative de la BAD, elle a son siège au Caire. Son rôle est de fournir des crédits à court et moyen terme aux opérateurs et importateurs africains.

Auparavant, M. Ekra était vice-président de l’Afreximbank, qu’il avait rejoint en 1996. Il a commencé sa carrière dans le secteur bancaire à la Citibank, puis occupé le poste de directeur pays pour l’Union monétaire et économique ouest africaine (UEMOA), et directeur des services postaux ivoiriens.

Autres lauréats

La cérémonie, oragnisée par le magazine African Banker et le groupe de presse IC Publications, a vu l’attribution de plus d’une vingtaine de prix au total dont celui de Banque la plus innovante attribué à Ecobank Transnational du Togo, celui de la meilleure banque de détails attribué à la Banque Centrale Populaire du Maroc, ou encore le prix de la meilleure initiative financière islamique reçue par la Gulf African Bank du Kenya.

Le prix du meilleur gouverneur de Banque centrale a été remis au Nigerian Sanusi Lamido, tandis que Nizar Baraka (Maroc) a reçu le prix de meilleur ministre des Finances. Le meilleur banquier africain de l’année 2013 a été décerné au patron de l’Access Bank du Nigeria, Aigboje Aig-Imoukhuede.

La cérémonie, ponctuée dans les jardins de l’hôtel Taj Palace Marrakech par un défilé de mode d’une trentaine de mannequins et de concerts, s’est terminé par une performance musicale de l’artiste Youssou N’Dour, ministre de la Culture du Sénégal.