Vous êtes ici

CEA 2006 - Quel Avenir Pour le Cycle de Doha

11-nov-2006

La Déclaration de Doha formulée par l’OMC en novembre 2001 établit le mandat des négociations sur une large gamme de thèmes commerciaux. De cette déclaration, qui place le développement au cœur des négociations, est né le Programme de Doha pour le développement dont l’objectif est de promouvoir le développement par le biais de négociations commerciales multilatérales afin que les pays en développement puissent bénéficier d’une libéralisation accrue des échanges. L’ouverture commerciale est donc considérée comme un puissant moteur de la croissance économique et de la réduction de la pauvreté. Toutefois, après l’échec des débats visant à éliminer les différends entre les principaux participants pour obtenir un consensus, le cycle de négociations de Doha a été suspendu le 24 juillet 2006 en raison d’importantes divergences sur des thèmes clés. Le présent document examine ces thèmes clés qui revêtent une importance particulière pour les pays en développement, à savoir l'agriculture, l'accès aux marchés pour les produits non agricoles (AMNA) ainsi que le traitement spécial et différencié. S’inspirant des conclusions d’études récentes, le présent document examine la promesse de développement du Cycle de Doha en insistant sur les avantages potentiels qui découleraient de négociations concluantes. Pour sortir de l’impasse actuelle, un possible scénario de reprise des négociations est présenté. En conclusion, nous verrons que pour tirer des avantages substantiels du commerce international, les pays en développement doivent renforcer leurs capacités de production et leurs infrastructures commerciales, optimiser la compétitivité de leurs économies et promouvoir la coopération Sud-Sud.

Sections Connexes