Vous êtes ici

2010-États financiers de la BAD

07-juin-2011

La Banque africaine de développement (la Banque ou la BAD) est une institution multilatérale de développement qui a été investie de la mission de contribuer au développement économique et social de ses États membres régionaux. Le siège de la Banque se trouve à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Toutefois, depuis février 2003, la Banque gère ses opérations largement à partir de ses locaux de relocalisation temporaire à Tunis, Tunisie. La Banque finance dans les États membres régionaux, seule ou en participation avec d’autres institutions nationales ou internationales, des projets et programmes de développement. Pour atteindre cet objectif, la Banque participe à la sélection, à l’étude et à la préparation des projets contribuant au développement, et fournit au besoin l’assistance technique nécessaire. La Banque favorise, par ailleurs, l’investissement en Afrique de capitaux publics et privés dans des projets ou programmes de nature à contribuer au progrès économique et social des États membres régionaux. Les activités de la Banque sont complétées par celles du Fonds africain de développement (FAD ou le Fonds), qui a été créé par la Banque et certains pays, et celles du Fonds spécial du Nigeria (FSN), qui est un fonds spécial géré par la BAD. La BAD, le FAD et le FSN tiennent séparément leurs actifs et passifs, et la BAD n’est pas responsable des obligations du FAD et du FSN. Le FAD a été créé en vue d’assister la Banque à contribuer au développement économique et social de ses pays membres régionaux, à promouvoir la coopération et le commerce international, en particulier entre les membres de la Banque, et à fournir des financements à des conditions de faveur pour atteindre ces buts.

Sections Connexes