Vous êtes ici

Projet multinational de diffusion du riz NERICA

21-nov-2014

L’Afrique importe chaque année le tiers de la production mondiale de riz, avec près de 20 % (5,2 millions de tonnes) pour la seule Afrique de l’Ouest. À l’horizon 2020, si sa production intérieure continue de se laisser distancer par la demande croissante, il faudra à l’Afrique 17 millions de tonnes supplémentaires de riz décortiqué, correspondant à plusieurs milliards en devises déjà rares. Toute hausse du prix du riz sur le marché international aura une incidence négative sur la sécurité alimentaire, notamment pour les ménages pauvres qui dépensent une part importante (20 % à 25 %) de leurs revenus pour les denrées alimentaires. Les gouvernements des pays d’Afrique de l’Ouest, dans leur grande majorité, sont pleinement conscients de cette situation et ont donc mis en place des politiques visant à atténuer les effets de la hausse des cours mondiaux du riz sur leurs pays.

Sections Connexes