Vous êtes ici

Services d’information climatique

18-nov-2019

Les catastrophes liées aux conditions météorologiques et climatiques menacent de saper la croissance record que connaît l’Afrique, les impacts les plus importants affectant les secteurs les plus vulnérables y compris la fourniture d’électricité dans le domaine de l’énergie, la faim et l’insécurité alimentaire dans le domaine de l’agriculture, les maladies nouvelles et émergentes dans le domaine de la santé et les interruptions dans le transport et le commerce dans le domaine des infrastructures. De 2005 à 2015, l’Afrique a enregistré un nombre élevé de desastres qui ont touché 180 millions de personnes. En moyenne, 157 desastres ont été enregistrés chaque année, touchant près de 10 000 personnes chaque année. Les plus extrêmes sont les inondations causées par El Niño en 2015-2016 dans la Corne de l’Afrique et dans les régions australes du continent ; et, récemment, le cyclone Idai, qui a fait des ravages au Mozambique, au Zimbabwe et au Malawi, causant un milliard de dollars de dégâts aux infrastructures, selon les estimations des Nations Unies. Idai a été suivi de près par le cyclone Kenneth, à peine cinq semaines plus tard.

Sections Connexes